À propos de ce site




Pourquoi ce site ?

Nous sommes tous des consommateurs d'information parfois choisie (je vais lire les blogs / les journaux que je veux, donc les journalistes que j'aime), souvent subie (radio, télévision, gros titres). Ces informations ne sont jamais aussi neutres qu'on veut bien le croire. Elles forgent aujourd'hui nos esprits et notre conscience.

Deux pouvoirs aujourd'hui forgent le comportement des français : le pouvoir politique par la contrainte, et le pouvoir médiatique par l'émotion. Quand les politiques agacent les français, ceux-ci peuvent réagir par les urnes, ou plus fréquemment par les sondages (encore que). Quand les journalistes agacent les français, il n'y a aucune manière de réagir de façon aussi massive. Les médiateurs se sont popularisés dans les rédactions, mais cela reste laborieux, et très individuel.

Ce site veut pouvoir permettre aux français de réagir face au pouvoir médiatique, d'exercer son "pouvoir du peuple" pour encenser les journalistes qui exercent sur eux une bonne influence, qui utilisent le pouvoir médiatique pour de bonnes causes, avec intelligence, discernement, et professionnalisme, et dénoncer les journalistes qui ne savent plus contrôler, analyser ou réfléchir, qui courent après la polémique, l'exclusif ou le sensationnel au-delà de tout bon sens, et qui de ce fait qui exercent une mauvaise influence.

Les français ont encore plein de bon sens, et ce site est un appel à ce bon sens pour leur permettre d'exercer un contre-poids face au pouvoir médiatique en place. Ce contre-pouvoir est déjà permis par l'internet participatif et le mode d'expression libre et responsable proposé par internet. Il est abondamment utilisé, et il est à l'origine en partie de la crise des média. Eux ne voient pas l'origine du mal, ou feignent de le chercher ailleurs. Ce site veut pouvoir faire prendre conscience aux professionnels que nous avons besoin d'eux, mais des meilleurs d'entre eux.


Quelle est la méthodologie ?

Chaque visiteur peut créer un journaliste, s'il n'existe pas déjà, afin de pouvoir le noter.

Chaque journaliste peut être noté sur 7 critères différents, facultatifs, de 0,5 à 5. Chaque critère obtient ainsi une moyenne selon le nombre de votants. Une moyenne générale peut être créée à partir de ces notes, qui est la moyenne des moyennes de chaque critères.

(Pour plus de lisibilité, le calcul de cette moyenne générale n'est pas pas pondérée sur le nombre de votants de chaque critère, pour ne pas afficher des résultats qui seraient incompréhensibles, où une seule forte note à un critère abondamment noté donnerait une excellente moyenne générale alors même que tous les autres critères seraient mal notés. Ce serait certes plus juste, mais plus difficile à percevoir. Ce point est en discussion.)

Chaque internaute ne peut voter qu'une seule fois par mois (30 jours) pour un journaliste, le navigateur et l'IP du visiteur sont pris en compte pour ce contrôle. Un système de création de compte est mis en place pour ceux, en réseaux d'entreprise par exemple, qui se trouveraient bloqués par leur IP alors qu'ils proviennent d'ordinateurs différents, pour leur permettre de voter tout de même avec le contrôle d'un email valide.


Qui est à l'origine de ce site ?

De simples citoyens consommateurs d'information, comme vous.


Quelles sont les règles de modération concernant les commentaires ?

Seront supprimés, après signalement (ou découverte), tous les commentaires :

  • politiquement ouvertement partisans
  • orduriers
  • portant des accusations invérifiables et punies par la loi ("racisme" par exemple)
  • qui attaquent un journaliste sur sa vie privée
  • qui s'adressent aux auteurs des autres commentaires d'une manière ou d'une autre
  • qui s'adressent à l'administrateur du site (un email et des alertes existent pour cela)
  • Contenant des liens injustifiés


Comment faire connaître ce site ?

N'hésitez pas à mettre cette bannière et un lien vers le site dans les blogs, les forums, les pages web où vous pensez qu'il interpellera le public.


Je ne suis pas français, je voudrais noter mes journalistes !

Ce site n'étant pas professionnel, il n'y a aucune difficulté à ce qu'il soit géré en d'autres versions pour d'autres pays francophones, ou en d'autres langues si certains veulent le traduire.
Nous sommes disposés à distribuer le site à des personnes motivées qui souhaiteraient en produire un semblable pour leur pays, voire même à l'héberger. Nous contacter pour plus d'information.